Élections présidentielle et législatives : entre effet pervers et contestations des modes de scrutin

You are here: Home / Ressources / Élections présidentielle et législatives : entre effet pervers et contestations des modes de scrutin
Views
80 min.


Élections présidentielle et législatives : entre effet pervers et contestations des modes de scrutin

 

Sous la Ve République, le Président et les députés sont élus au scrutin majoritaire : celui qui obtient une majorité de suffrages est élu. Ce mode de scrutin assure la légitimité... quitte à extrapoler la volonté des électeurs. Ainsi, lors des législatives de 2017, LAREM a obtenu 43% des suffrages exprimés sur la totalité du territoire et 53% des sièges. Le FN a totalisé, quant à lui, 8,75% des suffrages et seulement 8 sièges, quand le parti socialiste avec ses 5,68% des suffrages en a obtenu 30. Que disent ces chiffres de la légitimité du mode de scrutin ? Peuvent-ils en partie expliquer la défiance actuelle vis-à-vis des institutions ? Et comment limiter ces effets pervers ?

 

Dorothée Reignier est maître de conférences en droit public à Sciences po Lille et chercheuse au CERAPS. Elle a rédigé une thèse de droit constitutionnel sur la discipline de vote dans les assemblées parlementaires sous la Cinquième République. Ses recherches ont par la suite porté sur le président de groupe parlementaire, sur la représentation des groupes parlementaires dans les séries télé, sur le financement des fonctionnaires parlementaires, ou encore sur la « Thurmond Rule ».

Cédric Passard est maître de conférences en science politique à Sciences Po Lille, membre du CERAPS.

En partenariat avec Cité Philo et Sciences Po Lille


 

 


Cette manifestation est soutenue par le conseil régional Hauts-de-France dans le cadre du SVI SHS 2022-2024.

Collections
Printemps des SHS
Knowledge domains
Science politique
Last resources uploaded
Michel Wieviorka, Patrice Canivez
Déclin des systèmes et des partis classiques, mise en cause de la représentation politique, ...
Charles Girard, Cédric Passard
L’idéal démocratique, le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple, serait une ...
Luc Belval, Florence Jany-Catrice, Christopher Le Bihan, Grégory Marlier, Julien Talpin
La co-construction des politiques publiques constitue un horizon stimulant pour de nombreux acteurs
Samuel Hayat, Alice Béja
Face à la crise économique, écologique, politique, sanitaire, les gouvernants ont partout mis..

MESHS LogoNOIR

Publi.MESHS

L'ambition de Publi.MESHS est d'offrir une vitrine à la culture scientifique en sciences humaines et sociales.
La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société y présente les documents multimédias issus de son programme de médiation scientifique ou produits par les projets de recherche qu'elle héberge.


En savoir (+)

RSS publi.meshs Twitter publi.meshs