La recherche au temps du numérique : table ronde

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / La recherche au temps du numérique : table ronde
24 min


DHnord2014 - Logo2DHnord2014. Humanités numériques : des outils, des méthodes, une culture. 
Retrouvez d'autres contenus sur le site du colloque : http://dhnord2014.meshs.fr

Table ronde animée par Cécile Armand.

Cécile Armand est doctorante en histoire contemporaine à l'École Normale Supérieure de Lyon (ENS Lyon) à l'Institut d'Asie Orientale (IAO), Cécile Armand travaille sur la publicité moderne en Chine (mi-XIXe - mi-XXe), avec un fort accent placé sur l’utilisation des images et des sources visuelles. Elle tient un carnet de recherche sur l’histoire de la publicité, de la Chine et des questions historiographiques plus générales : Advertising History. Membre fondateur et responsable du Laboratoire junior transdisciplinaire "NHumérisme : des humanités à l'humanisme numérique" de l'ENS Lyon, elle est également secrétaire de l'association des doctorants ENthèSe. La volonté du Laboratoire NHumérisme est d'embrasser tous les aspects des humanités numériques non seulement techniques mais aussi scientifiques, pédagogiques, sociaux, économiques et politiques, tout en considérant celles-ci comme une culture, voir une civilisation.

Clarisse Bardiot est maître de conférences à l'université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, elle intervient au sein du master Création et ingénierie numérique / scénographie interactive. Auteur d'une thèse consacrée aux théâtres virtuels, affiliée au laboratoire ARIAS (CNRS), ses recherches sont axées sur les relations entre arts de la scène et technologies (digital performances ; la conservation et la documentation des arts numériques). Sa carrière est de dimension internationale puisque ses activités de recherche l'ont conduite de la Belgique au Canada. En effet, elle assure plusieurs fonctions parmi lesquelles : responsable de la formation et de la recherche au sein du Centre des écritures contemporaines et numériques (CECN Mons, Belgique), membre du réseau professionnel International Network for the Conservation of Contemporary Art (INCCA), consultante scientifique pour l’exposition 9 Evenings Reconsidered : Art, Theatre, and Engineering, 1966, Massachussetts Institute for Technology (MIT) List Visual Arts Center, Boston. Par ailleurs, elle a reçu en 2005 une bourse de chercheur en résidence par la Fondation Daniel Langlois de Montréal pour effectuer des recherches sur ce thème.

Cécile Chantraine Braillon est maître de conférences en Littérature latino-américaine, laboratoire CECILLE, Université Valenciennes et du Hainaut-Cambresis. Ses recherches ont pour objet la littérature et le théâtre latino-américains, l'écriture sous la contrainte, les manuscrits d'écrivains et la critique génétique. En 1999, elle a obtenu le prix du meilleur mémoire de maîtrise par la Société des Hispanistes Français. Membre du laboratoire CECILLE, elle a publié des articles et organisé des séminaires et des journées d'études en collaboration avec Fatiha Idmhand à plusieurs reprises.

Claire Clivaz est professeur assistante de Nouveau Testament et littérature chrétienne ancienne à l’Institut romand des sciences bibliques de la faculté de théologie et des sciences des religions de l'Université de Lausanne (Unil). Spécialiste des manuscrits grecs du Nouveau Testament et des questions d'édition, elle développe notamment ses recherches sur les transformations que la culture digitale provoque dans les différents domaines des sciences humaines et particulièrement sur l’épistémologie de la critique textuelle du Nouveau Testament. Membre du Laboratoire des cultures et humanités digitales (Ladhul) de la faculté des sciences sociales et politiques de l’Unil, elle s’intéresse donc à la question des Humanités Numériques et notamment appliquées aux études théologiques. Co-chair de Frédéric Kaplan du prochain colloque DH 2014 à Lausanne, Claire Clivaz s'est déjà impliquée dans de nombreux projets en lien avec ses questions tels que la conférence "From Ancients Manuscripts to the Digital Era", avec Jérôme Meizoz et François Vallotton, Lausanne (août 2011), la co-organisation de la première DH summer school of Switzerland, Berne (juin 2013) ou le colloque "The Humanities Unbound" avec Dominique Vinck et Frédéric Kaplan, Lausanne (octobre 2013).

Nathalie Fargier, pilote de la BSN5, est ancienne élève de l'Institut d'études politiques (IEP) de Grenoble et de l'École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques (ENSSIB). Elle est aujourd'hui conservateur des bibliothèques et directrice de l’UMS Persée (Université de Lyon, CNRS, ENS de Lyon). La bibliothéconomie et la numérisation des collections patrimoniales sont ses domaines de spécialité.

Fatiha Idmhand est maître de conférences en littérature espagnole et latino-américaine, laboratoires ITEM-CECILLE, Université du Littoral Côte d'Opale. Ses recherches ont pour objet la littérature espagnole et latino-américaine, les manuscrits et la critique génétique, les migrations transatlantiques et les humanités numériques. Membre du laboratoire CECILLE, elle a publié des articles et organisé des séminaires et des journées d'études en collaboration avec Cécile Chantraine Braillon à plusieurs reprises. Elle est aussi membre associé du CRLA - Archovos (Centre de recherches latino-américaines de Poitiers) et du HLLI (Unité de recherche l'Histoire, les Langues, la Littérature et l'Interculturel). Fatiha Idmhand collabore également au carnet de recherche MANUSpanicos XIX-XXI dans le cadre du séminaire "Manuscrits hispaniques XIX-XXI / Manuscritos hispánicos XIX-XXI" qui se tient depuis octobre 2010 à l'Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM) à Paris.
En 2007-2008, Fatiha Idmhand participe à la numérisation de la correspondance et de la presse de José Mora Guarnido (1894-1967) dans le cadre du projet "Sauvegarde du patrimoine latino-américain". En 2009-2010, elle conduit avec Cécile Chantraine Braillon le projet "Les manuscrits d’écrivains : des mémoires entre deux mondes", qui a donné lieu à différents séminaires et ateliers sur ce thème et la numérisation de manuscrits et d'éditions de José Mora Guarnido et du dramaturge uruguayen Carlos Denis Molina (1916-1983), disponibles sur ce site dont elle occupe la charge de directrice de publication.

Elena Pierazzo est présidente de la Text Encoding Initiative, un consortium à l'origine d'un format XML standardisé de description de textes destiné à faciliter la recherche littéraire ainsi que l'échange informatisé.
Titulaire d'un doctorat en philologie italienne, Elena Pierazzo est aujourd'hui lecturer (l'équivalent anglo-saxon de maître de conférences) en Digital Humanities au King's College London. Ses recherches portent sur la rencontre entre texte et informatique (édition électronique, encodage des textes) et tout ce que cela implique sur le plan de la recherche d'une part et du point de vue des utilisateurs d'autre part. Initialement spécialiste en littérature de la Renaissance et de linguistique italienne, elle a développé des compétences informatiques en matière d'encodage des documents (elle enseigne notamment le langage XML et les technologies qui lui sont associées). Ces aptitudes techniques l'ont amenée à réfléchir sur de nouvelles problématiques causées par la mise en rapport entre texte et numérique et ce que le changement de médium modifie dans l'édition.


Conférence du colloque DHnord2014. Humanités numériques : des outils, des méthodes, une culture. 26-28 mai 2014, MESHS
Organisation : Maison européenne des sciences de l'homme et de la société, Learning Center Archéologie/Égyptologie/SHS de l'université Lille 3
Partenaires : Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, Open Edition, GERiiCO, Ecole doctorale SHS, Ecole doctorale SJPG, ANR CHispa 

Dernières ressources mises en ligne
Claude Mouchard
Cette déclaration du romancier, dramaturge et poète congolais...
Antoine Lilti
Lorsqu’il est question des Lumières, quelques idées reçues viennent à l’esprit...
Christian Mahieu, Maïa Dereva, Simon Sarazin, Stéphanie Bost
Dans des contextes sociaux et politiques différents, en France mais aussi dans de nombreux pays...
Claire Zalc, Danielle Delmaire
Lancée dès les premiers jours de son existence par le régime de Vichy, la dénaturalisation...

MESHS LogoNOIR

Publi.MESHS

L'ambition de Publi.MESHS est d'offrir une vitrine à la culture scientifique en sciences humaines et sociales.
La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société y présente les documents multimédias issus de son programme de médiation scientifique ou produits par les projets de recherche qu'elle héberge.


En savoir (+)

RSS publi.meshs Twitter publi.meshs