Rationalité et irrationalité de la décision

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Rationalité et irrationalité de la décision
Vues
130 min

Consulter la vidéo de la conférence

 

 

Emmanuel Picavet — Réflexions sur le partage rationnel/ irrationnel

La tradition des analyses en termes de choix rationnel privilégie des modèles de l’action et de la décision humaines qui ont pu sembler parachever une vision «instrumentale» de l’action, dans laquelle celle-ci est seulement au service de l’obtention de bons résultats. Pourtant, l’interprétation de l’action et la prise en compte des raisons de l’action jouent également un rôle important dans le partage entre le rationnel et l’irrationnel. De plus, des formes d’action liées à la tradition et à l’engagement, qui peuvent parfois conduire à l’irrationalité, entretiennent des rapports plus complexes avec la rationalité qu’on ne pourrait le penser de prime abord. On examinera, dans les grandes lignes, ce que l’analyse philosophique peut en dire.

Emmanuel Picavet, professeur des universités, enseigne la philosophie pratique moderne et contemporaine à l’université de Franche-Comté. Il est chercheur associé au laboratoire Philosophies contemporaines (EA 3562 ; université Paris 1), dans l’équipe NoSoPhi, et à l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (UMR 8590 ; CNRS - ENS - Paris 1).

 

Françoise Lauwaert — Ouvrir une brèche et canaliser le flux : à propos de la décision en Chine

Certains textes médicaux et littéraires anciens présentent la décision comme l’émanation directe d’émotions enracinées dans la profondeur du corps. Il suffirait donc d’ouvrir la brèche au flux des affects et de les laisser suivre leur cours naturel. Ces théories semblent confirmer le cliché selon lequel les Chinois se seraient épargné le dualisme entre l’âme et le corps qui marqua si lourdement l’histoire de la pensée occidentale. Par des exemples empruntés au domaine juridique et à certains courants de la pensée confucéenne, nous tenterons de montrer que le clivage existe bien, même s’il se produit en d’autres lieux et s’exprime en d’autres termes, et que le recours à la « volonté » permet de mater les corps.

Françoise Lauwaert, anthropologue et sinologue, est professeur d’anthropologie historique de la Chine et d’analyse socio-politique de la Chine moderne et contemporaine à l’université libre de Bruxelles. Elle est membre du Laboratoire d'anthropologie des mondes contemporains de l’ULB.


Séance introduite par Bruno Ambroise, chargé de recherche au CNRS (CURAPP, UMR 6054 ; CNRS - université de Picardie), membre de l’équipe de direction de la MESHS.

se decider 150
(se) Décider ?

3e Printemps des sciences humaines et sociales / (se) décider ? - Ressorts et pratiques de la décision

2 - Rationalité et irrationalité de la décision

 

Programme détaillé disponible ici.

 

 

Contrat Creative Commons Vidéo et texte sous licence Creative Commons

Dernières ressources mises en ligne
Christian Mahieu, Maïa Dereva, Simon Sarazin, Stéphanie Bost
Dans des contextes sociaux et politiques différents, en France mais aussi dans de nombreux pays...
Claire Zalc, Danielle Delmaire
Lancée dès les premiers jours de son existence par le régime de Vichy, la dénaturalisation...
Estelle Ferrarese, Mariella Palmieri
Si dans la plupart des luttes politiques et sociales la question du sujet collectif
Christine Liefooghe, Éric Leclerc
La Chine a choisi de participer à la mondialisation capitaliste: elle est devenue...

MESHS LogoNOIR

Publi.MESHS

L'ambition de Publi.MESHS est d'offrir une vitrine à la culture scientifique en sciences humaines et sociales.
La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société y présente les documents multimédias issus de son programme de médiation scientifique ou produits par les projets de recherche qu'elle héberge.


En savoir (+)

RSS publi.meshs Twitter publi.meshs