Politiques d’accès, réseaux sociaux et contenus participatifs

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Politiques d’accès, réseaux sociaux et contenus participatifs

Regarder la vidéo de la conférence

Internet, les TIC et le numérique ont entraîné une profonde remise en cause des anciens équilibres entre savoirs académiques et productions industrielles. Dans nos « sociétés de connaissance », les processus d’innovation mêlent de plus en plus des compétences internes et externes aux laboratoires de recherche et développement (R&D), où l’innovation devient le fruit d’interactions entre des acteurs nombreux et variés : les firmes, les laboratoires académiques, les pouvoirs publics, les financiers, les clients ou les utilisateurs.
Les outils du Web 2.0 (i.e. l’Internet de deuxième génération), plus rapide grâce aux hauts débits et plus participatif avec les blogs, les vidéos en ligne et autres nouvelles applications accélèreront-ils l’évolution de ces possibilités de participation citoyenne dans le débat public, de la création de nouvelles relations entre les décideurs et les acteurs de la société civile, de nouveaux services publics plus innovants et porteurs de valeur ajoutée pour les citoyens et les entreprises ?
La citoyenneté n’est plus seulement ici une question de diffusion des connaissances savantes constituées (cf. les politiques de « public understanding of science » ou de « culture scientifique et technique »). Elle implique également l’accès de chacun à la production de savoirs et aux décisions sur l’orientation des recherches et des innovations qui façonnent notre monde. Comment partager, non plus une science déjà faite, mais une science en devenir ?
En instaurant de nouveaux rapports entre industries de contenus, industries médiatiques et industries techniques, la « convergence numérique » affecte variablement les anciennes filières du secteur culturel. En même temps que des industries comme le cinéma, la radio, la télévision ou le disque sont touchées de plein fouet par la numérisation, un « nouveau paysage numérique » se dessine sous nos yeux, qui évolue sans cesse (changements de formats, de supports ou de diffusion). Ces nouveaux réseaux et nouvelles formes de distribution culturelle (télévision numérique, téléchargement, peer to peer...) représentent-ils de grandes menaces ou des perspectives attrayantes pour l’économie traditionnelle des contenus ?
Dans ce contexte, il s’agit, d’une part, d’inventer les nouveaux produits et usages sociaux de « dispositifs et services médiatiques » non encore stabilisés, notamment dans le domaine de l’audiovisuel numérique et des médias interactifs. D’autre part, une approche en termes de médiacultures ou de cultures médiatiques doit ici être mise en œuvre, qui soit particulièrement attentive à la redéfinition croisée des configurations techniques et des cadrages sociaux de ces nouveaux médias.
L’innovation consiste désormais à considérer que l’offre et la demande ne préexistent pas à la coordination. Nous interrogerons ces mutations des politiques d’accès, leurs nouveaux réseaux et contenus participatifs, à partir de deux initiatives originales de création de laboratoires d’un nouveau genre : le Laboratoire des usages d’Orange Labs et Le Médialab de Science-Po.


 


PSHS2010_Logo
PSHS2010_Logo
Printemps des sciences humaines et sociales 2010 - SHS 2.0 : Objets et pratiques numériques

4 - Accès, interactivité et réseaux sociaux - Politiques d’accès, réseaux sociaux et contenus participatifs

 

Programme détaillé disponible ici.

 

 

 

Contrat Creative Commons Vidéo et texte sous licence Creative Commons

Dernières ressources mises en ligne
Christian Mahieu, Maïa Dereva, Simon Sarazin, Stéphanie Bost
Dans des contextes sociaux et politiques différents, en France mais aussi dans de nombreux pays...
Claire Zalc, Danielle Delmaire
Lancée dès les premiers jours de son existence par le régime de Vichy, la dénaturalisation...
Estelle Ferrarese, Mariella Palmieri
Si dans la plupart des luttes politiques et sociales la question du sujet collectif
Christine Liefooghe, Éric Leclerc
La Chine a choisi de participer à la mondialisation capitaliste: elle est devenue...

MESHS LogoNOIR

Publi.MESHS

L'ambition de Publi.MESHS est d'offrir une vitrine à la culture scientifique en sciences humaines et sociales.
La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société y présente les documents multimédias issus de son programme de médiation scientifique ou produits par les projets de recherche qu'elle héberge.


En savoir (+)

RSS publi.meshs Twitter publi.meshs