Le Pain, le peuple et l'État

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Le Pain, le peuple et l'État
Vues

Écouter la conférence


Kaplan StevenAu lendemain des émeutes de la faim qui ont secoué plusieurs continents, le débat sur la régulation, même si c'est dans un tout autre domaine, fait son grand retour. En France, de Turgot à Edgar Faure, c'est le pain — toujours dans le cadre de la pénurie et de la cherté — qui a cristallisé les grands affrontements entre ceux qui croient qu'il y a toujours trop d'Etat et ceux qui pensent qu'il n'y en a jamais assez — et pas seulement dans la sphère de l'approvisionnement.
Cette conférence s'efforcera de montrer comment le pain, grand acteur sur la scène historique, fait le et la politique. Il donne naissance à la liberté comme idée force et pratique économique en plein siècle des Lumières, mais l'accouchement n'est pas sans douleur. Même après la Révolution, l'Etat peine à se détacher de la responsabilité du prince nourricier, malgré la lente désacralisation du pain due en partie à une certaine modernisation sociale et politique. Au milieu du XXe siècle, dans la tourmente de l'après-guerre, le pain resurgit, de façon inopinée, au coeur du grand débat sur la régulation sociale, économique et politique. L'affaire dite du « pain maudit » nous permet d'en prendre la mesure.

M. Steven L. Kaplan a donné son accord pour la publication de cet enregistrement en faisant savoir cependant qu'il s'agit-là d'un style propre à l'intervention orale et qu'il n'a pas été travaillé proprement pour la diffusion.
Dernières ressources mises en ligne
Philippe Sabot
Comment la philosophie s'empare-t-elle de la cette "matière étrangère" qui forme la chair du monde ?
Collectif Degeyter (Rémi Lefebvre, Yoan Miot), Janoé Vulbeau
Le processus de métropolisation accentue-t-il les inégalités urbaines ?
Julie Pagis
Qui sont celles et ceux qui ont fait Mai 68 ?
Manuel Charpy, Elodie Juge
Accros du style, les sapeurs et les adeptes du vide-dressing ont en commun le goût de la mode...