L’humain face à la standardisation du soin médical

You are here: Home / Ressources / L’humain face à la standardisation du soin médical
Views

L’Evidence Based Medicine, nouveau paradigme de la décision médicale, est née d’une volonté louable d’appuyer l’acte de soin sur des données scientifiques. Pourtant, cette approche, qui se voulait avant tout pédagogique, a été instrumentalisée à des fins de standardisation des pratiques soignantes. Cette standardisation des soins suppose que la part d’incertitude consubstantielle à la connaissance scientifique soit évacuée. Elle a pour conséquence un effacement progressif de l’individu devant la population prise dans son acception épidémiologique. C’est l’évolution du rapport de soin, rapport humain s’il en est, qui est ici questionnée.
Elie Azria

Élie Azria est gynécologue obstétricien, il exerce à l’hôpital Bichat-Claude Bernard à Paris. Il enseigne à la faculté de médecine de Paris 7 et est chercheur en épidémiologie à l’INSERM (Unité de recherche épidémiologique en santé périnatale et santé des femmes).P

Présentation par Michel Castra, maître de conférences en sociologie à l’Université Lille 1, chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (laboratoire Clersé, CNRS / Université Lille 1).


Écouter la conférence

Le fichier son (mp3) est téléchargeable ici.

 


Conférences de la MESHSL’Evidence Based Medicine, nouveau paradigme de la décision médicale, est née d’une volonté louable d’appuyer l’acte de soin sur des données scientifiques. Pourtant, cette approche, qui se voulait avant tout pédagogique, a été instrumentalisée à des fins de standardisation des pratiques soignantes. Cette standardisation des soins suppose que la part d’incertitude consubstantielle à la connaissance scientifique soit évacuée. Elle a pour conséquence un effacement progressif de l’individu devant la population prise dans son acception épidémiologique. C’est l’évolution du rapport de soin, rapport humain s’il en est, qui est ici questionnée.
Elie Azria

Élie Azria est gynécologue obstétricien, il exerce à l’hôpital Bichat-Claude Bernard à Paris. Il enseigne à la faculté de médecine de Paris 7 et est chercheur en épidémiologie à l’INSERM (Unité de recherche épidémiologique en santé périnatale et santé des femmes).P

Présentation par Michel Castra, maître de conférences en sociologie à l’Université Lille 1, chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (laboratoire Clersé, CNRS / Université Lille 1).

 


 

Last resources uploaded
Michel Wieviorka, Patrice Canivez
Déclin des systèmes et des partis classiques, mise en cause de la représentation politique, ...
Charles Girard, Cédric Passard
L’idéal démocratique, le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple, serait une ...
Luc Belval, Florence Jany-Catrice, Christopher Le Bihan, Grégory Marlier, Julien Talpin
La co-construction des politiques publiques constitue un horizon stimulant pour de nombreux acteurs
Samuel Hayat, Alice Béja
Face à la crise économique, écologique, politique, sanitaire, les gouvernants ont partout mis..