L’humain face à la standardisation du soin médical

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / L’humain face à la standardisation du soin médical
Vues

L’Evidence Based Medicine, nouveau paradigme de la décision médicale, est née d’une volonté louable d’appuyer l’acte de soin sur des données scientifiques. Pourtant, cette approche, qui se voulait avant tout pédagogique, a été instrumentalisée à des fins de standardisation des pratiques soignantes. Cette standardisation des soins suppose que la part d’incertitude consubstantielle à la connaissance scientifique soit évacuée. Elle a pour conséquence un effacement progressif de l’individu devant la population prise dans son acception épidémiologique. C’est l’évolution du rapport de soin, rapport humain s’il en est, qui est ici questionnée.
Elie Azria

Élie Azria est gynécologue obstétricien, il exerce à l’hôpital Bichat-Claude Bernard à Paris. Il enseigne à la faculté de médecine de Paris 7 et est chercheur en épidémiologie à l’INSERM (Unité de recherche épidémiologique en santé périnatale et santé des femmes).P

Présentation par Michel Castra, maître de conférences en sociologie à l’Université Lille 1, chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (laboratoire Clersé, CNRS / Université Lille 1).


Écouter la conférence

Le fichier son (mp3) est téléchargeable ici.

 


Conférences de la MESHSL’Evidence Based Medicine, nouveau paradigme de la décision médicale, est née d’une volonté louable d’appuyer l’acte de soin sur des données scientifiques. Pourtant, cette approche, qui se voulait avant tout pédagogique, a été instrumentalisée à des fins de standardisation des pratiques soignantes. Cette standardisation des soins suppose que la part d’incertitude consubstantielle à la connaissance scientifique soit évacuée. Elle a pour conséquence un effacement progressif de l’individu devant la population prise dans son acception épidémiologique. C’est l’évolution du rapport de soin, rapport humain s’il en est, qui est ici questionnée.
Elie Azria

Élie Azria est gynécologue obstétricien, il exerce à l’hôpital Bichat-Claude Bernard à Paris. Il enseigne à la faculté de médecine de Paris 7 et est chercheur en épidémiologie à l’INSERM (Unité de recherche épidémiologique en santé périnatale et santé des femmes).P

Présentation par Michel Castra, maître de conférences en sociologie à l’Université Lille 1, chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (laboratoire Clersé, CNRS / Université Lille 1).

 


 

Dernières ressources mises en ligne
Claude Mouchard
Cette déclaration du romancier, dramaturge et poète congolais...
Antoine Lilti
Lorsqu’il est question des Lumières, quelques idées reçues viennent à l’esprit...
Christian Mahieu, Maïa Dereva, Simon Sarazin, Stéphanie Bost
Dans des contextes sociaux et politiques différents, en France mais aussi dans de nombreux pays...
Claire Zalc, Danielle Delmaire
Lancée dès les premiers jours de son existence par le régime de Vichy, la dénaturalisation...

MESHS LogoNOIR

Publi.MESHS

L'ambition de Publi.MESHS est d'offrir une vitrine à la culture scientifique en sciences humaines et sociales.
La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société y présente les documents multimédias issus de son programme de médiation scientifique ou produits par les projets de recherche qu'elle héberge.


En savoir (+)

RSS publi.meshs Twitter publi.meshs