L’accumulation de richesses: admiration, envie et réprobation

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / L’accumulation de richesses: admiration, envie et réprobation
Vues
116 min.

 

6e Printemps des sciences humaines et sociales
LA RICHESSE

L’accumulation de richesses: admiration, envie et réprobation
Conférences d'Éléonore Le Jallé et Philippe Légé

Pour interroger le phénomène courant d’admiration pour les riches, nous expliquerons comment le philosophe et économiste Adam Smith l’a expliquée, tout en rendant compte également du phénomène inverse, à savoir l’existence de l’envie à leur égard. C’est à travers une «sympathie» avec les satisfactions des riches qu’Adam Smith rend compte de l’admiration qu’on leur accorde, tandis que l’envie, cette «aversion à l’égard du bonheur d’autrui» empêche de sympathiser. Adam Smith nous permettra en outre de nous demander si les admirateurs de la richesse, aussi désintéressés soient-ils, ne confondent pas l’admiration des riches avec celle qui devrait plutôt être éprouvée pour la vertu.
E. L. J.

Tandis que ses prédécesseurs recherchaient les moyens d’empêcher la chute du taux de profit conduisant à un épuisement de la croissance économique, John Stuart Mill dresse un véritable éloge de «l’état stationnaire» au sein d’un ouvrage qui servira de manuel d’économie pendant toute la seconde moitié du XIXe siècle. En analysant l’argumentation de Mill, nous mettrons en évidence les racines philosophiques de sa critique de l’accumulation de richesses.
P. L.

Éléonore Le Jallé est maître de conférences en philosophie moderne à l’université Lille 3, chercheuse au laboratoire STL
Philippe Légé est maître de conférences en économie à l’université de Picardie - Jules Verne, chercheur au CRIISEA


Dernières ressources mises en ligne
Christian Mahieu, Maïa Dereva, Simon Sarazin, Stéphanie Bost
Dans des contextes sociaux et politiques différents, en France mais aussi dans de nombreux pays...
Claire Zalc, Danielle Delmaire
Lancée dès les premiers jours de son existence par le régime de Vichy, la dénaturalisation...
Estelle Ferrarese, Mariella Palmieri
Si dans la plupart des luttes politiques et sociales la question du sujet collectif
Christine Liefooghe, Éric Leclerc
La Chine a choisi de participer à la mondialisation capitaliste: elle est devenue...

MESHS LogoNOIR

Publi.MESHS

L'ambition de Publi.MESHS est d'offrir une vitrine à la culture scientifique en sciences humaines et sociales.
La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société y présente les documents multimédias issus de son programme de médiation scientifique ou produits par les projets de recherche qu'elle héberge.


En savoir (+)

RSS publi.meshs Twitter publi.meshs