Friches industrielles: expériences interactives

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Friches industrielles: expériences interactives
Vues
105 min


Table ronde et retour d'expérience sur le projet "Les murs ont des voix"

Modération : Florence Hachez-Leroy, maître de conférences en histoire contemporaine à l'université d'Artois, chercheuse au Centre de recherches historiques (EHESS) et au centre de recherches Textes et culture (université d'Artois), et présidente du comité d'organisation du TICCIH 2015.

Intervenants : Benoît Verhille (éditions La Contre Allée), Olivier Carpentier (Book d'Oreille), Émilie Da Lage (maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université de Lille, membre du Groupe d'études et de recherche interdisciplinaire en information et communication (Gériico, université Lille 3) et de l'Observatoire des mutations des industries culturelles).


À propos du projet "les murs ont des voix"

L'histoire industrielle s'écoute sur place.
Mêlant texte et création musicale contemporaine, Les murs ont des voix est une application audio géolocalisée pour iPhone qui délivre au promeneur une oeuvre littéraire au sein même des lieux auxquels elle fait écho. Aux abords de la friche, branchez un casque audio, lancez l'application et ouvrez grand l'imaginaire...

Le projet "les murs ont des voix" est soutenu par PICTANOVO, la DRAC Nord - Pas-de-Calais, les villes de Lille et d'Hellemmes, CCI Lille métropole, le conseil départemental du nord (délégation livre-culture), Lille métropole habitat, la Fondation Coupleux-Lasalle, la Fondation Crédit Mutuel pour la lecture, et Archimed/L

Dernières ressources mises en ligne
Philippe Sabot
Comment la philosophie s'empare-t-elle de la cette "matière étrangère" qui forme la chair du monde ?
Collectif Degeyter (Rémi Lefebvre, Yoan Miot), Janoé Vulbeau
Le processus de métropolisation accentue-t-il les inégalités urbaines ?
Julie Pagis
Qui sont celles et ceux qui ont fait Mai 68 ?
Manuel Charpy, Elodie Juge
Accros du style, les sapeurs et les adeptes du vide-dressing ont en commun le goût de la mode...