Émergence et situation du numérique

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Émergence et situation du numérique
1:48:52

Regarder la vidéo de la conférence

 

L’écriture, celle des ordinateurs et des réseaux, est fondée sur le code (dont le plus connu est ASCII). Il permet de transformer de très diverses données en passage ou absence de passage du courant électrique dans la machine, passage/non passage que nous symbolisons par deux chiffres : 1 et 0. Désormais, les textes, les nombres, les calculs mathématiques, mais aussi les arts et pratiques de l’image, les sons de la musique, la et les monnaies, qui utilisaient des supports différents, se voient tous rapportés au même procédé d’écriture qui encode les données entrées dans l’ordinateur en nombres binaires — puisque la machine ne connaît que deux signaux « passage» et « non passage » du courant. En créant ainsi un nouvel univers sémiologique, l’écriture informatique a bouleversé nos pratiques et pourrait bien avoir modifié notre rapport au monde et au savoir, en déterminant nos façons de penser. Ce sont ces rapports entre écritures et pensée que s’attache à étudier le dernier ouvrage de Clarisse Herrenschmidt, dont elle viendra nous présenter les principales conclusions.



PSHS2010_Logo
PSHS2010_Logo

 

Printemps des sciences humaines et sociales 2010 - SHS 2.0 : Objets et pratiques numériques

1 - L’informatique : une nouvelle écriture pour un nouveau savoir ? - Émergence et situation du numérique

Programme détaillé disponible ici.

 

 

Contrat Creative Commons Vidéo et texte sous licence Creative Commons

 


L’écriture, celle des ordinateurs et des réseaux, est fondée sur le code (dont le plus connu est ASCII). Il permet de transformer de très diverses données en passage ou absence de passage du courant électrique dans la machine, passage/non passage que nous symbolisons par deux chiffres : 1 et 0. Désormais, les textes, les nombres, les calculs mathématiques, mais aussi les arts et pratiques de l’image, les sons de la musique, la et les monnaies, qui utilisaient des supports différents, se voient tous rapportés au même procédé d’écriture qui encode les données entrées dans l’ordinateur en nombres binaires — puisque la machine ne connaît que deux signaux « passage» et « non passage » du courant. En créant ainsi un nouvel univers sémiologique, l’écriture informatique a bouleversé nos pratiques et pourrait bien avoir modifié notre rapport au monde et au savoir, en déterminant nos façons de penser. Ce sont ces rapports entre écritures et pensée que s’attache à étudier le dernier ouvrage de Clarisse Herrenschmidt, dont elle viendra nous présenter les principales conclusions.
Dernières ressources mises en ligne
Christian Mahieu, Maïa Dereva, Simon Sarazin, Stéphanie Bost
Dans des contextes sociaux et politiques différents, en France mais aussi dans de nombreux pays...
Claire Zalc, Danielle Delmaire
Lancée dès les premiers jours de son existence par le régime de Vichy, la dénaturalisation...
Estelle Ferrarese, Mariella Palmieri
Si dans la plupart des luttes politiques et sociales la question du sujet collectif
Christine Liefooghe, Éric Leclerc
La Chine a choisi de participer à la mondialisation capitaliste: elle est devenue...

MESHS LogoNOIR

Publi.MESHS

L'ambition de Publi.MESHS est d'offrir une vitrine à la culture scientifique en sciences humaines et sociales.
La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société y présente les documents multimédias issus de son programme de médiation scientifique ou produits par les projets de recherche qu'elle héberge.


En savoir (+)

RSS publi.meshs Twitter publi.meshs