Les bibliothèques africaines à l'ère des humanités numériques

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Les bibliothèques africaines à l'ère des humanités numériques
Vues
32 min.


DHnord2016. Humanités numériques : théories, débats, approches critiques. DHnord2014 - Logo2
Retrouvez le programme du colloque : https://www.meshs.fr/page/dhnord_2016

Humanités numériques et lieux de la culture : quelles transformations ?

Les bibliothèques africaines à l'ère des humanités numériques

par Komla Dogbe Boye, ministère de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique du Togo

Les technologies numériques ont profondément modifié les formes selon lesquelles sont produits et distribués les biens culturels au cours des quinze dernières années. Tous les secteurs sont désormais touchés. En ce qui concerne le secteur du livre, toute sa chaîne est bouleversée car l'émergence de l'édition numérique a bousculé l'ensemble des acteurs de l'industrie du livre tout comme elle a affecté chacune de leurs fonctions. La nature dématérialisée du livre numérique, ses prix publics plus bas que les éditions imprimées, sa production simple et accessible à la majorité tout comme sa vocation virtuelle qui n'a de frontière que celle de la langue, sont autant d'éléments affectant l'écosystème traditionnel du livre.

Au niveau des bibliothèques, à cause de l'accélération de la croissance des capacités de stockage ; l'hypermédiation numérique de l'ensemble des supports sémantiques ; l'automatisation repensée des capacités requises d'indexation et du repérage bibliographique ; la requalification des personnels et des formes de coopération ; etc. elles peinent à remplir leurs missions traditionnelles. En effet, avec l'usage croissant de tablettes, de Smartphones, de liseuses et toutes sortes de dispositifs, les livres électroniques deviennent disponibles partout et en tout temps.
Mais l'assimilation de ces technologies est très contrastée en fonction des régions. Les pays industrialisés sont plus avancés que les pays en voie de développement et surtout les pays africains parce que les premiers disposent plus de moyens pour promouvoir leurs bibliothèques créant ainsi le fossé numérique.

Les bibliothèques africaines sont donc contraintes, au risque de subir les mutations dues à la croissance numérique, de repenser leurs missions à l'ère de la « Bibliothèque publique mondiale », en tenant compte de l'intégration croissante et coopérative au sein des réseaux mondiaux.

Elles doivent par conséquent, selon leurs catégories, se constituer en consortium pour mettre en commun leurs faibles ressources, afin de négocier des licences nationales utilisables par tous les chercheurs d'information du continent.

  • Quel est l'état des lieux des bibliothèques africaines à l'ère du numérique ?
  • Quelles politiques sont mises en place par les États et gouvernements africains pour la promotion des bibliothèques ?
  • Quel est le cas particulier du Togo ?

Organisation : Maison Européenne des Sciences de l'Homme et de la Société (MESHS)
Partenaires : 
Maison des sciences de l'homme en Bretagne (MSHB), Plateforme universitaire de données de Lille (PUDL),
École doctorale SHS de l'université de Lillelaboratoire Alithila,
projet ANR Création d'outils pour l'exploitation numérique de corpus de manuscrits hispaniques (CHispa)

Dernières ressources mises en ligne
Claude Mouchard
Cette déclaration du romancier, dramaturge et poète congolais...
Antoine Lilti
Lorsqu’il est question des Lumières, quelques idées reçues viennent à l’esprit...
Christian Mahieu, Maïa Dereva, Simon Sarazin, Stéphanie Bost
Dans des contextes sociaux et politiques différents, en France mais aussi dans de nombreux pays...
Claire Zalc, Danielle Delmaire
Lancée dès les premiers jours de son existence par le régime de Vichy, la dénaturalisation...

MESHS LogoNOIR

Publi.MESHS

L'ambition de Publi.MESHS est d'offrir une vitrine à la culture scientifique en sciences humaines et sociales.
La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société y présente les documents multimédias issus de son programme de médiation scientifique ou produits par les projets de recherche qu'elle héberge.


En savoir (+)

RSS publi.meshs Twitter publi.meshs